Produire comme un petit chinois

Ailleurs je vous parlais de bosser en mode gitan (on ne veut pas dépenser mais on se démerde).
Là je vais vous parler de bosser comme un chinois.

Qu’on soit bien clair, le temps où le Made In China c’était de la merde est révolu.
Le gap technologique ils l’ont rattrapé, le gap dans la qualité aussi.
Je suis à peu près sûr qu’ils seront les 1ers sur Mars et que quand les 1ers ricains balancés par une navette SpaceX arriveront, les petits chinois ils seront déjà 1500 sur place et ils leur proposeront d’aller dans le Jacuzzi avec des putes pour se détendre après un si long voyage.

Donc quand je parle de bosser comme un chinois je ne parle pas de faire de la merde mais de produire de manière industrielle.
Avec des process et de l’efficacité.

Je vous propose de lister dans ce topic tous les trucs et astuces pour produire comme un petit chinois.

A compléter au fur à mesure

11 « J'aime »

Ça paraît peut-être évident, mais le fait de se lever tôt fonctionne redoutablement bien.

6 « J'aime »

Regarder le JM Powerday si vous y avez accès pour apprendre à structurer votre journée.

1 « J'aime »

Avec tout le respect que j’ai pour JMC, le Power Day n’est qu’une méthode de productivité parmi d’autres et ça n’est pas du tout incontournable pour être efficace.

Je comprends ceci dit la logique de JM, qui s’adresse à des gars dans la 20aine, qui pour la plupart n’ont jamais appris ni le travail ni l’autodiscipline (merci l’école de la république décérébrée), et qui ont besoin d’une structure quasi militaire pour être sur les bons rails.

4 « J'aime »

Achetez Productivité Underground : https://marketingunderground.biz/optin-productivite-underground

Ça + PowerDay et t’es une machine de guerre mais vraiment !

2 « J'aime »

Super idée Roger. Totalement d’accord pour les chinois.

Moi j’utilise un timer de 55min. Un genre de pomodoro quoi. À la fin, ça beep. Et je me lève de mon siège à chaque pause, je fais autre chose. Les pauses doivent être des vraies pauses en ce qui me concerne. Je peux pas enchaîner 10 x 55min dans la journée 7 jours sur 7, vous y arrivez vous ?

Aussi je note la ou les 2 tâches pour le lendemain, les trucs les PLUS importants.
En gros, on peut écrire une todo liste de 10 éléments, et on garde les 2 les plus importants et on vire tout le reste.

Dire non. Non à un max de sollicitations.

Visualiser l’objectif constamment.

Et répéter chaque jour. Pas un jour de pause. Un pas tous les jours.

Si vous avez d’autres techniques, je suis à l’écoute !

1 « J'aime »

+1

  • lire the one thing
  • lire le principe 80/20
  • arrêter de réfléchir comme un salarié ( " ouf j’ai travaillé 14h aujourd’hui c’est une bonne journée") mais comme un entrepreneur (" aujourd’hui j’ai fait X Y Z )
  • se fixer des deadlines
6 « J'aime »

Pour ceux qui ont pas envie de prendre productivité underground retenez au moins son 3ème bullet point !

Principe 1 du travail de chinois : tout doit tourner comme dans une usine.

Des process industriels reproductibles à à l’infini représentent le coeur de l’activité.

Tout est bien organisé, bien rangé et ça tourne comme une horloge.

On peut improviser et innover un peu, de temps en temps, à la marge, dans une démarche d’optimisation, mais c’est l’exception, pas la règle.

Chaque sous-activité est organisée comme une ligne de production, les tâches sont cadencées, ce qui compte c’est ce qui sort de la ligne de production.

La discipline et le niveau de productivité sont les 2 mamelles qui régissent la vie du petit travailleur chinois.

La motivation, l’envie, la volonté, les émotions, … n’ont pas leur place à l’usine.

5 « J'aime »

Exemple pour illustrer le 1er principe

Si une de vos sources d’acquisition de leads est un blog SEO, vous allez avoir une ligne de production qui va cracher régulièrement de l’article SEO.

Supposons que vous êtes en phase intensive de travail SEO et que vous avez comme objectif de sortir 20 articles SEO chaque mois pendant 3 mois.

En bon petit ouvrier chinois, chaque matin du lundi au vendredi pendant 3 mois vous allez dérouler le process de production d’1 article.
Chaque jour il faudra sortir 1 article.

Votre indicateur de production à suivre va être le nombre d’articles que vous sortez.

Vous allez appliquer chaque jour le même process reproductible pour

  • Identifier le mot clé ciblé
  • Faire le plan de l’article
  • Ecrire l’intro, la conclusion
  • Choisir le(s) CTA (lâcher son mail par exemple)
  • Créer le corps de l’article
  • Créer les illustrations
6 « J'aime »

Organiser son usine

Comme Tugan le soulignait dans le dernier RX il y a des activités incontournables :

  • l’acquisition de leads (SEO, Ads, réseaux sociaux, affiliés, partenaires, market places, …)
  • l’animation de sa « communauté » (email marketing, groupe FB, canal Telegram privé, forum, discord, …)
  • la vente (pages de vente, funnels, animation commerciale, …)
  • tout ce qui touche aux produits (création, design, distribution, améliorations, SAV, …)

Il faut aussi gérer les projets, gérer la technique, gérer les gens, … mais on va rester simple pour la discussion ici.

Imaginez l’usine coupée en 4 parties, avec chacune des ressources dédiées (machines, people, matières 1ères, …).

Chaque partie doit cracher chaque jour ce qui est de sa responsabilité.
Evidemment elle va générer des produits intermédiaires.
Et elle va manger des ressources.

Exemple :
la zone « acquisition de leads » elle doit cracher tant d’emails par semaine ou par jour, c’est le produit principal.
Mais en produits intermédiaires elle va cracher des vidéos youteub ou/et des articles de blogs ou/et des creatives (pour les pubs) ou/et N nouveaux affiliés ou/et des lead magnets …
Elle aura mangé x € pour diffuser les pubs, x heures de travail, x € pour payer les employés/sous-traitants, …

Même si vous êtes solopreneur et que vous faîtes tout tout seul, il faut réfléchir comme un patron d’usine.
Etre seul n’est pas une excuse pour partir dans tous les sens en impro totale, en bossant un peu sur tout et n’importe quoi en fonction de l’humeur du moment.
Même seul, si on veut être productif, on se doit d’être structuré.

Le minimum pour faire du biff c’est d’avoir :

  • au moins une source de leads
  • un moyen d’orienter les leads vers notre processus de vente (exemple : email marketing)
  • au moins une page de vente avec un bon de commande opérationnel derrière
  • au moins un embryon de produit (gros produit en prévente avec juste le module 1 de prêt par exemple) ou encore au moins un petit produit (un ebook de 25 pages, une formation vidéo d’1 heure, …)

Donc on se structure à la journée où à la semaine pour :

  • faire tourner la machine à leads (En créant et publiant par exemple x contenus pour l’organique)
  • chauffer ses leads (Par exemple en écrivant et en shootant x mails)
  • créer / optimiser ses funnels (par exemple en écrivant ou réécrivant une nouvelle page de vente par semaine)
  • travailler sur ses produits (par exemple en rajoutant 1 module ou 1 chapitre par jour)
  • faire les tâches de fond (configuration technique, traitement des merdes, …)

Avec ça on a une usine qui tourne et qui crashe des trucs utiles au moins chaque semaine (idéalement chaque jour).

Pour vous donner quelques ordres de grandeur :

  • 1 article de blog de 1000 à 2000 mots ce sont quelques heures de taf
  • 1 séries de vidéos youteub sans montrer sa tronche ce sont quelques heures de taf
  • 1 page de vente simple (genre Express 7) ça s’écrit en 1 heure ou 2
  • 1 séquence email (pour présenter un produit sous plusieurs angles par exemple) ça s’érit en quelques heures
  • 1 petit produit vidéo de 1 à 2h sur un sujet que vous connaissez, ça se construit en 1 journée max tout compris, idem pour un module d’une formation + grosse. Si on a des recherches un peu poussées à faire ça va éventuellement doubler le temps mais ça ne va pas faire x10

Si vous venez de lire ça et que vous avez sorti zéro produit depuis le début de cette année, STRUCTUREZ VOTRE TAF ET BOSSEZ COMME UN CHINOIS !

11 « J'aime »

Pour changer sa vie en boostant sa productivité, il faut avoir une vie saine construite de bonnes habitudes.
Malheureusement, 90% des hommes en occident ont des addictions toxiques.
Ça peut paraître évident pour ceux qu’ont un bon niveau de discipline mais pour les nouveaux en quête de liberté ça ne l’est pas forcément.

J’ai changé ma vie en peu de temps, voici une de mes méthodes :

J’ai créé deux cercles d’habitudes.

Le premier regroupe les habitudes que je souhaite changer.
À l’époque c’était le porn, les jeux vidéos, les réseaux sociaux, etc.
La combo « road to french dream ».

Le deuxième cercle était les habitudes que je devais développer.
Elles servent à remplacer les mauvaises habitudes. Il faut éviter de se retrouver avec un vide sinon la replonge est facile…
J’avais mis plus de sport, lecture, marche, rencontre physique, business, etc.

Gardez en tête la règle des 30/90 (30j pour créer une habitude/ 90j pour créer un mode de vie).

Je m’adresse peut-être un peu plus au débutant car c’est le fondement d’une vie libre.

Discipline = Freedom (Jocko Willink)

Ps Merci pour ce topic intéressant @Roger

6 « J'aime »

Principe 2 pour produire comme un chinois : choisir les bons indicateurs, les surveiller et être sans pitié

Tugan avait fait un RX sur les bons indicateurs à suivre, mais je ne retrouve plus lequel.

De mon point de vue, pour ne pas faire compliqué et tout de même être pertinent, il faut en choisir 2 par activité :

  • Un indicateur de production
  • Un indicateur de résultats

Pour chaque indicateur vous fixez un objectif pour chaque période significative (par exemple à la semaine, au mois, au trimestre, … ou tout autres intervalles de temps pertinents pour vous).

Prenons un exemple simple :

Supposons que votre moyen 1 d’acquisition de leads soit le trafic organique sur une chaîne Youteub

Pour chaque vidéo ça se termine par un appel à l’action pour s’inscription à une liste email (contre un bonus quelconque, telle que la liste des meilleures pompes à bite)

Votre indicateur de production sera le nombre de vidéos mises en ligne

Votre indicateur de résultat sera le nombre de mails collectés

Concernant cette acquisition de leads via Youtube, rien d’autre n’aura d’importance que ces 2 critères, notamment pas les abonnés ou les vues, qui n’intéressent que les Youtubers RSAiste qui récoltent la Youtube Money en mode clochard.

2 « J'aime »

« Les 4 disciplines de l’exécution » le RX

Le RX sur l’exécution pour les membres de RX :

Exemple perso sur les indicateurs pour illustrer le principe 2

Le business est simple : vente de cours vidéos dans mon domaine d’expertise principal (en gros un sous-domaine de l’informatique que je maîtrise à fond car je suis dedans depuis + 10 ans).

Mon modèle est assez trivial :

  • Acquisition de trafic organique via Youteub, un blog SEO (principalement des retranscriptions un peu retravaillées de mes vidéos Youteub) et Linkedin (morceaux choisis de mes vidéos et des mes articles)
  • Leads capture = 2 petits cours gratuits contre adresse email
  • Réchauffage de mes inscrits et promotion : email marketing principalement
  • Vente : tunnels de vente basiques (produit de base + 1 à 3 upsells)
  • Produits : cours en vidéos

Les indicateurs de production qui m’intéressent (qui mesurent ce que je fais) :

  • Le nombre de vidéo youteub, d’articles de blog, de posts Linkedin
  • Le nombre de modules de cours que j’ai fabriqués ou mis à jour (un module = 20 à 40mn en vidéo en général)
  • Le nombre de pages de vente écrites
  • Le nombre d’emails envoyés

Les indicateurs de résultats qui m’intéressent (qui mesurent ce que j’obtiens) :

  • Le nombre de leads collectés
  • Le nombre de visites sur mes pages de vente
  • Le nombre de ventes
  • Le pognon : Chiffre d’affaire, marge brute et marge nette

Evidemment c’est un exemple particulier, ne recopiez pas car ça ne correspond pas forcément à votre business (par exemple si vous vendez des PDF en PLR et que vous bossez surtout avec des ads, vous vous en branlez du nombre de vidéos youteub ou de nombre de modules de cours que vous avez enregistrés en vidéo)

1 « J'aime »

J’ai une question qui peut-être intéressante sur ce topic, comment réussir à mettre ce mode de production en place et ce travail intensif en étant encore dans le modèle étudiant sans avoir pour l’instant la possibilité d’en sortir ? Notamment au niveau de la charge de travail variable, et d’un emploi du temps fixe impossible à fixer.

Salut j’ai 17ans

Couche toi à 20h
Lève toi à 4h

Fais UN PEU de sport le midi ou le soir

Sacrifie un peu ta vie sociale / sexuelle (sans tomber dans le porn)

Fuck les cours un peu et bourrine

Tu sera pas déçu

Salut, bon moi je suis quand même un cran plus jeune mais on s’en fout, comment tu as réussi à forcer ton corps a s’endormir a 20h ? J’ai déjà essayé de me fixer des cycles de sommeil, et le seul effet était de passer 3 heures le soir les yeux ouverts et puis d’être éclaté le lendemain.

couper l’écran le soir

se lever tot (au début tu fatigue mais après tu t’y abitue)

1 « J'aime »

🔴 La "SCIENCE" pour DEVENIR RICHE sur INTERNET ? - TUGAN BARA

🔴 Business 2 Pigeons (B2P), Abondance Quantique, Copywriting et Moral (+ deux analyses de funnels)

🔴 Crypto démolition - analyse de 2 copywritings crypto - TUGAN BARA